Anarchie comme battements d'ailes
2001


Recueil

Sous le titre De l'Anarchie comme battements d'ailes Armand Gatti relate à travers ce recueil de quatre tomes, regroupant plusieurs textes, l’histoire tragique de sa famille parcourant le XXème siècle.
 Editions Syllepse 2001-2003. Illustrations en couverture de Raymond Moretti, (1931-2005) peintre et ami d'Armand Gatti. 
 

 
 
 
TOME 1 :
Poème et Scénario-poème.
L'histoire commence avec Augusto, l'anarchiste rescapé des tueurs Pinkerton, le père qui, dans les mots du fils qu'il ne lira jamais, retrouvera les histoires dont il l'a enivré.
 Le début de la geste familiale d'Armand Gatti.
 

 
Poème.
La famille Uccello (autrement dit, celle d'Armand Gatti) continue de nous être dévoilée. Comme Augusto dans les abattoirs de Chicago, Armando, balayeur au Tir aux pigeons de Monaco, essaye de tracer dans l'impasse monégasque la route du Vent, celle qui naît des Collines - et que les Uccello prolongent aux quatre coins du monde. Autre révolte, autre destin tragique...
 

 
Un scénario-poème pour continuer la geste familiale d'Armand Gatti.
Après Augusto aux abattoirs de Chicago et Armando, balayeur au Tir aux pigeons de Monaco, voici le temps d'expliquer " Comment Sauveur Lusona mon grand-père a fait des docks du port de Marseille un jardin japonais ". Le tout sous forme d' Entretiens avec le soleil sur le jour de sa mort .
 

 
Scénario-poème.
La geste familiale de Gatti se termine avec le portrait de Letizia, la Mère.
Auprès Chicago, Monaco et Marseille, c'est le retour aux collines du Montferrat, " le lieu d'exil de toute une vie ". Letizia a un nom qui disait la joie, une " joie aussi tragique que toutes les militances réunies ".


Site généré avec LoGz(B) 2005 by Loz http://www.logz.org, Copyleft Licence Art Libre | site map
nombre de requêtes 11